La tapisserie d’Aubusson possède des origines obscures. Selon certains, elle trouve son origine dans la fuite des Sarrasins en 732 lors de leur défaite à Poitiers. D’autres considèrent son arrivée en Creuse avec la femme du Comte de la Marche, Marie de Hainaut. Quelles que soient ses sources, le tissage de ces tapisseries s’exécute toujours de la même façon. Les mêmes gestes existent depuis mille ans, permettant à la tapisserie d’Aubusson d’accéder au statut de patrimoine immatériel de l’humanité en 2009.

La tapisserie d’Aubusson s’exécute sur un métier de basse lisse. Contrairement au métier de haute lisse, le métier de basse lisse permet de tisser presque à l’horizontal. La chaine s’étend devant le lissier comme la page blanche d’un nouvel ouvrage.

Contrairement au métier du tisserand, le métier de basse lisse du lissier ne possède pas de peigne. Chaque fil de trame est donc introduit et placé à l’aide d’un grattoir et tassé grâce au peigne. La spécificité du tissu de tapisserie est de couvrir complètement le fil de chaine, alors que le tissu du tisserand laisse entrevoir ces fils.

Le montage de la chaine est un travail long qui demande du temps et de la précision. La qualité de la tapisserie en dépend. La chaine était en lin ou en laine pendant plusieurs siècles. Elle est aujourd’hui en coton. Cette matière est solide mais nécessite certaines précautions, comme l’étape du caillage, étape indispensable d’étirage des fils afin d’obtenir un ensemble solide et harmonieux.

Après presque dix siècles d’histoire, la tapisserie d’Aubusson poursuit son développement et reste un moyen d’expression pour bien des artistes. Les esthétiques ont changés, mais les techniques restent les mêmes. La tapisserie d’Aubusson exécutée sur un métier de basse lisse se réalise sur l’envers. A la fin, lorsque l’ouvrage est exécuté et coupé de la chaine, il se retourne : la tapisserie offre alors tous ses charmes.

En 2009, le savoir-faire de la tapisserie d’Aubusson est reconnu Patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO.

Les tapisserie d’Aubusson sont visibles dans le monde entier. Si vous passez par ici, prenez le temps d’aller à la Cité de la tapisserie !

 

 

 


1 commentaire

La tapisserie d’Aubusson – une appr... · 9 octobre 2016 à 9 h 19 min

[…] La tapisserie d’Aubusson possède des origines obscures. Selon certains, elle trouve son origine dans la fuite des Sarrasins en 732 lors de leur défaite à Poitiers.  […]

Laisser un commentaire